Grangil

Régie Lumières & Son

Après avoir débuté par la danse classique et Modern Jazz et une approche autodidacte de la guitare, à 16 ans, il décide de se consacrer uniquement à la musique. Intermittent du spectacle à 17 ans, il va travailler pendant 30 ans avec de nombreuses formations dans des styles musicaux différents.
Rapidement, son goût pour le spectacle vivant dans sa globalité le pousse à multiplier les expériences dans différents domaines. En 1985 il s’expatrie à Paris et en compagnie d’autres acteurs locaux du domaine musical, il crée ” Ars Nova “, une structure qui regroupe l’école professionnelle ” Musicollège “, le service minitel ” 3615 ZIC ” et les magazines ” Batteur Magazine “, ” Guitar Connection ” et ” Music Test Magazine “. C’est à Paris qu’il découvre le milieu du théâtre. Sa rencontre avec Michèle Simonnet et Laurent Terzieff va bouleverser sa perception du spectacle vivant.
Après de multiples expériences qui vont affirmer son goût pour une approche globale du spectacle, Il va suivre une formation de régie lumière.
Il va tout d’abord faire la mise en scène et la mise en lumière de formations musicales, puis, diversifier les esthétiques à travers une itinérance qui le mènera de Paris à Périgueux, San Clemente (Espagne), Montpellier,…
En 2015, il revient sur Toulouse, sa ville natale, et travaille aux côtés de Pierre Matras, Jean-Pierre Armand, Cécile Carles, Marc Compozieux, Eric Vanelle, Francis Azéma, Alain Piallat, Olivier Jeannelle, Murielle Daras, mais aussi avec des structures comme artScenica, Bleu Citron, Drums Summit, Détours de Chant, Airbus, Welcome in Tziganie,…
Plus récemment, Grangil assure la création son et lumière de ” la Fille Qui Sent le Tabac ” de la Cie Post Partum, de ” Nuits Blanches de Gueules Noires ” des Cies Les Arts Tigrés et Rends-Toi Conte, de ” Appels Entrants Illimités” de la Cie des Reg’Arts ainsi que la création lumière de ” le Roi de Meurt ” de Ionesco Mis en scène par Francis Azéma.

Ses projets en cours sont “Patarac”, un jeune public mis en scène par Brice Pomès dont il assure la scénographie et la mise en lumière ainsi que la création lumière de “Le Député” une adaptation de la BD portée par Damien Jayat. Parmi ses projets on peut d’ores et déjà compter sur un spectacle mettant en scène 80 batteurs pour la fête de la musique 2020 pour la ville de Toulouse et la future création du metteur en scène Olivier Jannelle.

Rencontrez les autres membres de l’équipe !